Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 22 octobre 2010

SAP... et "Big is ugly"

J'avais fait un post "Kingston... et small is beautiful". L'actualité me permet de faire l'inverse !

Le monsieur de droite, c'est Vishal Sikka - le monsieur "Technology et Innovation Platform"... Il vient d'annoncer que SAP avec sa technologie Hana a réussi à charger 460 milliards d'enregistrements en... mémoire vive... Retrouvez ici l'article de Decideo.

J'ai cherché tous les articles sur cette annonce et en particulier à quoi cela pouvait bien servir. On sait que ce serait pour une grande entreprise de biens de consommation, qu'il aura fallu que quelques secondes pour requêter dessus, que c'est lié aux points de vente... mais rien sur les motifs et l'intérêt métier. Et donc je suis revenu à la source, la vidéo de son intervention. Je me suis fait violence...

Après 1h20...on en vient au passage clé sur le "In memory Computing"... ce qui le frappe, c'est d'abord la puissance des derniers serveurs blade... 64 coeurs avec 2 To mémoire vive... pour lui c'est profondément une rupture et que l'on doit donc ré-écrire le logiciel. Il raconte qu'il a rencontré un copain CTO du coté de Berlin qui lui a dit... "chiche que tu me charges en mémoire toutes les données de ma très grosse société avec ton SAP"... Il nous explique aussi que les 45 to de données sont devenues 5 to en mémoire avec sa technologie de base de données en mémoire et que le joujou pour faire cela coûte 530K$... Cela ouvre de nouvelles portes comme faire du temps réel sur un système transactionnel sans ETL, sans extraction, sans agrégation à faire et toutes ces informations au bout des doigts pour l'analyse, l'exploration, etc... avec - je le cite - le ciel pour seule limite. La présentation s'achève avec une démo qui consiste à changer quelque chose dans un bon vieux SAP de base... et de retrouver cette modification dans votre outil de reporting quelques secondes plus tard chargée en mémoire. Tout le monde fait clap clap clap... wow... great... That is amazing.

 Alors pourquoi "Big is Ugly"...

Toute cette débauche technique finit au bout par l'écran de droite et un pauvre histogramme tout moche bleu et... orange !

C'est aussi très laid d'un point de vue intérêt business... son copain CTO avec ses 460 milliards de lignes en mémoire aurait quand même pu lui trouver un gain métier fort.. ne serait-ce que pour trouver un ROI au 530K$ dépensés pour la machine...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire