Une erreur est survenue dans ce gadget

samedi 31 juillet 2010

La récré du week-end !



Dans la série, il cherche de la business intelligence partout... j'en ai trouvé sur YouTube et en particulier : Une petite vidéo sur l'histoire de la BI - c'est bourré d'humour et très très juste.

Pour la petite histoire, il y'avait 5 140 vidéos trouvées...

« La BI traditionnelle est morte »

... dixit Bernard Charlès PDG de Dassault système !

Allez on continue avec quelques affirmations bien senties (le lien ici)

« La BI a été bâtie sur le prémisse que vous devez connaitre la réponse avant de poser la question »... « Je pense que la BI telle qu’elle existe dans cette approche est morte. La recherche instantanée va remplacer tous ces outils car c’est si simple et si efficace ! ».... « Nous voulons délivrer une nouvelle classe d’applications, des applications qui iront chercher des informations dans les ERP, dans le CRM, dans les applications legacy, et fourniront des rapports instantanément en corrélant ces informations. Ceci n’existe pas ».

Si vous allez sur le site d'Exalead, vous trouverez le concept de l'extended Business Intelligence et un peu plus bas une série de documents à télécharger.


En fait ce mouvement va de pair avec le "NoSQL" pour Not Only SQL et pas plus de SQL dont l'objet est de traiter des points impossibles en base de données relationnelle.

En fait, j'ai en visibilité ce sujet un peu par hasard. Il fallait à partir de très gros fichiers de log d'accès à une application vérifier les usages frauduleux et notamment la consultation de certaines fiches dites sensibles. A l'origine, on chargeait ces fichiers dans une base de données et ensuite on y faisait des requêtes de contrôle. La personne en charge du projet avait aussi dans son périmètre le moteur de recherche de l'entreprise et il a eu l'idée d'indexer le fichier et de regarder ce que ca pouvait donner. Surprise : ca répondait parfaitement au besoin de contrôle d'accès et c'était juste 100x plus rapide - je ne parle même pas de la facilité d'implémentation.

Le schéma montré par Exalead est parlant - on y prend de multiples sources, on les jette dans un moteur de recherche pour les indexer qui va donner à l'utilisateur la possibilité de chercher ces documents mais aussi d'alimenter la BI Platform ! J'insiste quand même que ce sont des besoins simples de requêtage qui sont couverts et où l'on considère qu'il n'y a pas de règles de gestion via des traitements à appliquer ou des calculs complexes d'indicateur.

Mais oui, c'est clairement l'avenir... il faut garder un oeil également sur le mouvement "NoSQL" et ma prochaine étape sera de tenter un test moteur de recherche sur un datamart.

PS1 : un petit article sur le NoSQL simple ici

jeudi 29 juillet 2010

Google et la Business Intelligence (épisode 1)


Dans les grands "acteurs d'influence" sur l'informatique et la BI, on cite beaucoup Apple mais Google joue lui aussi un rôle important... et certaines de ses réalisations sont très novatrices pour la BI. Google Finances en est un bon exemple d'autant que ce n'est tout récent. Vous trouverez le lien vers un exemple ici.



1 - toutes les données sont en mémoire jour par jour - c'est devenu banal mais Google Finances fait cela depuis plus de 7 ans.
2 - c'est en flash... idem, on ecarquillait grand les yeux à l'époque !
3 - mais LA fonctionnalité pas encore vue partout, ce sont ces lettres sur la courbe - chacune de ces lettres correspondent à de l'actualité de l'entreprise.

Imaginez la même chose avec vos campagnes publicitaires, lancement de nouveaux produits croisés avec vos courbes de ventes ou de chiffre d'affaires. Ouvrez le à des commentaires d'expert... vos courbes vont devenir une mine d'or d'information !

Toujours étonné que cette fonctionnalité ne soit pas dans les principaux éditeurs de la BI... il faudrait juste stocker dans une base de données des évènements et proposer sur l'objet "courbe" l'ajout d'évènements sur la forme d'étiquette.







mercredi 28 juillet 2010

la BI dans... Itune

Je suis dans ma thématique du moment... Apple.

On se connecte à l'apple store. C'est sûr qu'au début, ca surprend de se dire qu'on va trouver de la BI alors que sur la première page, on y trouve des compilations des années 80 et même Sophie Marceau !

En tapant Business Intelligence dans le moteur de recherche, 4 applications Ipad : SAP BO, Roaming BI

Le choix est un peu plus large quand je tape BI - ca ramène notamment Microstrategy, BIRT, TargIt et Visual KPI.


Cela fait déjà au total 8 applications BI sur l'Itune !

Apple a-t-il fait sans le savoir la meilleure application BI du monde !



Prenez Excel l'application la plus utilisée en BI (en déplaise tous les éditeurs spécialistes)... ajoutez-y la qualité graphique des applications Apple (longtemps et toujours je pense l'ordinateur des graphistes)... et l'ergonomie multi-touch...

Vous pouvez regarder la vidéo ici et choisir Numbers.

Il y'a 5 personnes dans votre comité executif yc votre PDG - achetez 5 ipad (3995 €), embauchez un stagiaire d'été pour deux mois qui vous fera une jolie feuillle sous Numbers à partir des modèles déjà existant (2000€) avec les principaux KPI de votre société. Tous les mois vous mettrez à jour cette fameuse feuille (10 minutes ?) et l'enverrai sur leur Ipad via la messagerie (0 €). Ca vous fait un projet "haute visibilité" pour 5 995 € + 10 minutes tous les mois !!!

Edit (01/08/2010) : Numbers - Que peut-on faire avec ?

- Orientation très forte présentation. On part d'une page vraiment blanche et on y crée des tableaux totalement indépendants les uns des autres.On est plus proche d'un powerpoint que d'un Excel.
- Il y'a des manipulations que je n'ai jamais vu pour ma part comme la selection à la volée et le graphique qui s'adapte
- Il y'a une vrai communauté qui s'installe maintenant résumée sur cette page par Apple
- Au fur et à mesure de mes recherches, je compléterai cette page.