Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 15 décembre 2010

StoryTelling... et la BI

Le StoryTelling (cf la définition de Wikipedia) est une méthode utilisée en communication basée sur une structure narrative du discours qui s'apparente à celle des contes et des récits... Selon Steve Denning qui a théorisé le Storytelling en communication aux États-Unis et qui en est le représentant le plus connu, on se basait traditionnellement sur une trilogie "reconnaissance d’un problème / analyse / préconisation d’une solution". Cette façon de voir a désormais atteint ses limites avec le public moderne, souvent très blasé par rapport à la communication classique. Le Storytelling lui substitue une nouvelle trilogie : "capter l’attention / stimuler le désir de changement / et (dans un dernier temps seulement), emporter la conviction par l’utilisation d’arguments raisonnés"

Le projet Crescent de Microsoft est un nouvel outil décisionnel qui devrait permettre de faciliter le storytelling à partir de données BI. Je vous conseille l'excellent article de Philippe Nieuwbourg (ici). Il explique notamment que Powerpoint est incontournable... totalement d'accord avec cela (cf mon post sur l'art de la présentation).

C'est assez en concordance avec des fonctionnalités de navigation que l'on voit dans des outils BI qui n'existaient pas encore il y'a deux ans... Une revisite de ces fonctionnalités sous un angle "storytelling".

La fonction Précédente - Suivante
Classique dans un browser internet, elle peut être utilisée pour avancer - reculer dans une "ligne temporelle"... vous avez sélectionner tout d'abord une année... un trimestre... un deuxième et ainsi de suite... jusqu'à l'année suivante. Avec ces deux boutons, vous pourrez ainsi naviguer très facilement dans cette succession de sélection pour raconter une histoire ou une évolution.

La gestion des favoris
Toujours hérité du browser internet, cette fonction peut être une vue comme un "chapitre" de chaque histoire... Vous ne suivez plus une ligne mais vous passez d'un "chapitre" à un autre de l'histoire. Chaque "favori" correspond au résultat d'une sélection particulière qui permet de zoomer sur une "découverte" ou une situation à mettre en valeur.

La gestion des feuilles
Imaginer que ce ne sont plus des feuilles ou onglet... mais la scène ou décor particulier de l'histoire... Votre décor va être composé de certains objets graphiques qui vont avoir une fonctionnalité ou un rôle particulier dans l'histoire. En passant d'une feuille à une autre... ce sont les mêmes données ("acteurs") mais vus dans un décor différent... Je bénis celui qui a eu l'idée de pouvoir charger n'importe quel image en fond de la feuille dans un outil BI... L'imagination devient la seule limite à la personnalisation de votre application !

PS : un dernier mot ou plutôt un livre sympa sur le sujet par Steve Denning (le référant sur ce sujet) ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire