Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 31 décembre 2010

Prédictions du Gartner sur la BI (V)

Prediction # 5 : By 2012, one-third of analytic applications applied to business processes will be delivered through coarse-grained application mashups.


Le Mashup comme architecture BI ?
Pour le wiki, le mashup " is a web page or application that uses and combines data, presentation or functionality from two or more sources to create new services. The term implies easy, fast integration, frequently using open APIs and data sources to produce enriched results that were not necessarily the original reason for producing the raw source data. The main characteristics of the mashup are combination, visualization, and aggregation. ". J'en étais resté au mashup comme une sorte d’agrégateur de sites webs... et la définition du wiki nous parle de sources de données, de résultats enrichis, de combinaisons et de visualisation.... Bref, on dirait du décisionnel ! 


A un détail près... d'un point de vue architecture, on ne parle pas de mettre toutes les informations dans un dataware... Le mashup, c'est prendre la source là ou elle est et que la valeur de l'application tient dans la combinaison d'information de sources différentes que l'on visualise dans un portail unique !! 


C'est clairement une vision centrée sur l'usage ou l'intérêt de rapprocher des informations et non sur : "mettons toutes les données dans un dataware... cela nous sera forcément utile" ^^


L'analyse des processus... une BI à inventer ?
Il me parait vain de penser que les outils BI "classiques" pourront permettre l'analyse des processus et de citer quelques raisons :
- Un processus est un objet complexe à analyser : il a des variantes, il va s’exécuter un grand nombre de fois et très rarement de façon uniforme... une étape défaillante peut avoir une cause en amont du processus et chaque occurrence du processus va compter si votre exigence de qualité est 100%.
- L'analyse des processus ne sera pas très pertinente via tableaux, camemberts ou courbes. Il faudra forcément revoir les restitutions en commençant par représenter le processus par exemple.
- Un processus, on fait du monitoring... un reporting mensuel à posteriori vous sera d'une faible utilité. Il y'a donc de fortes chances que le temps réel soit un exigence incontournable. 


Quand on pose tout cela, le mashup est une partie de la réponse mais il faudra aussi regarder du coté de la data visualisation ou encore des méthodes qualités. J'y vois pour ma part un grand avenir à ce domaine !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire