Une erreur est survenue dans ce gadget

dimanche 15 août 2010

Slide:ology

Slide:ology 
The art and science of creating great presentation

Nancy Duarte est connue pour avoir fait changer les slides d'Al Gore lors de sa présentation sur la protection de l'environnement. Son ouvrage est aujourd'hui la référence en matière de présentation.

Un passage très intéressant de son ouvrage concerne les slides qui présentent des données.

Une idée clé est "Data slides are not really about the data - They are about the meaning of the data". Cette idée est très vrai dans les projets BI où l'on se focalise sur la donnée et trop peu sur le sens de la donnée ! Les fonctions commentaires, la possibilité d'enrichir par du qualitatif est réduite à sa plus simple expression (boite de texte, légende).

Nancy Duarte pose 5 principes : les "Five Data slide Rules"

1 - Telling the truth


Elle insiste sur la justification des chiffers :  "addtionnaly be prepard to provide access to the complete data set". Un des apports des solutions de BI en mémoire est la possibilité de revenir sur la donnée de détail versus des cubes agrégés selon des règles de gestion opaque. Intéressant de voir cette remarque alors qu'on parle de slides !

2 - Getting to the point

"To communicate your data effectively your first must articulate the conclusions you want your audience to adopt". Encore une fois, l'importance des commentaires, des conclusions, la possibilité de raconter une histoire pour arriver à une conclusion va devenir une fonction clé. Et de citer une fonction très intéressante dans Qlikview : la création de favoris que l'on peut enchainer pour mémoriser nos analyses et présenter nos conclusions.

3 - Picking the right tool for the job

La bonne représentation est importante et pas dissociée de l'objectif que l'on se fixe. Est-ce qu'on veut focaliser sur le chiffre en lui même ou le comparer à d'autres. Ce qu'il faut retenir par exemple, c'est qu'un chiffre sur un fond noir peut suffire à faire passer le message versus histogrammes, camembert, etc. Ci-dessous, un "classique" des présentation à la Steve Jobs... un gros chiffre remis dans le contexte (par jour).


Le paradoxe est que vous trouverez assez rarement une solution de reporting qui ressemble au slide de Steve Jobs... et pourtant.

4 - Highlighting what's important

La possibilité de passer en gras l'une des courbes, de jour avec les couleurs dans les formes. Autant de possibilités nécessaires pour mettre en évidence les données. Jeter un coup d'oeil sur mon article sur Tableau Software.

5 - Keeping it simple

L'exemple de droite... n'est pas raisonnable !

Je suis extrêmement sceptique du concept du dashboard - c'est une idée qui est au final très faiblement implémentée. Dans la mouvance du balance scorecard, on nous a gavé avec ce concept mais quel est le degré réel de diffusion ?

Et de rejoindre l'idée que la simplicité est la clé. Une seule idée par slide - une  histoire, une conclusion et pas un fatras de données et de graphique !

Vous avez plus bas l'article sur les innovations BI et de voir que Dashboard et Advanced Data visualisation recueillent de loin les votes en terme de priorité.

C'est peut-être à mettre en relation avec un excellent article publié par le grand BI dont le titre est "selon KPMG, la moitié des projets BI ratent leur cible"...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire