Une erreur est survenue dans ce gadget

dimanche 28 novembre 2010

Louis Pion... pilote ses boutiques en temps réel !

J'inaugure une nouvelle série - l'objectif est de "compiler" tout exemple de la valeur de la BI à partir de témoignage d'entreprise ! Cet exemple est tiré du dernier numéro de Management

Louis Pion est une marque du groupe Galeries Lafayette qui propose plus de 200 modèles de montre de 20 à 200 € - c'est 165 magasins à travers la France  pour 150 M€ de chiffre d'affaires. Il est le premier distributeur de montre en France !

1 - Le temps réel... sur 10 indicateurs
Grace à un logiciel directement connecté à la caisse, il est possible de "surveiller" une dizaine d'indicateurs (CA, nombre et type de pièce vendes, ticket de caisse moyen...) depuis un PC que l'on soit au siège ou en mobilité sur un ordinateur portable !

2 - Combien ca coûte ?
150 € par mois et par caisse - soit 700 K€ par an (un peu moins de 0.5% du CA tous les ans) - A noter, que le logiciel miracle est loué (mode SaaS).

Edit 10/01/2011 : comme je vois plein de personnes venir sur mon site pour cet article en particulier - la solution vient de Cegid (ici)... et c'est du SaaS (ici) !

3 - Pour quels bénéfices ?
Trois points mis en avant :
- "Difficile à évaluer précisément... mais il est certain que l'outil a nettement contribué à notre croissance... Visualiser l'activité en direct rassure et mobilise les équipes... Souvent cela remotive les vendeurs et la courbe remonte illico... "
- "Le contrôle à distance sert aussi à éviter les ruptures de stock... le responsable peut consulter immédiatement les réserves des boutiques alentour pour y envoyer un client ou demander le transfert de marchandise"
- "Dans les périodes de promotions, les vendeurs savent immédiatement s'ils peuvent accorder un rabais supplémentaire ou non... en fonction du stock et du nombre de gestes commerciaux... très utile pour tenir nos marges"

4 - Que faut-il en retenir
Vous avez vu qu'il est plutôt difficile de tirer un ROI sec de ce type de fonctionnalité (la BI en temps réel) mais il ne fait nul doute que Louis Pion en tire un bénéfice - ils y consacrent 0.5% de leur CA.
C'est un bel exemple pour encore illustrer que la première valeur de la BI réside dans le contrôle (cf mon billet sur ce sujet). J'avais cité mon professeur de contrôleur de gestion ""Le contrôle de gestion est formé des processus et systèmes qui permettent aux dirigeants d'avoir l'assurance que les choix stratégiques et les actions courantes seront, sont et ont été cohérents, notamment grâce au contrôle d’exécution... le contrôle d’exécution est formé des processus et des systèmes conçus pour garantir aux responsables que les actions qui relèvent de leur autorité seront, sont et ont été mises en oeuvre conformément aux finalités confiées tout en dispensant ces responsables de piloter directement ces actions"

Une des finalités du contrôle de gestion est à travers la mise en place de processus et systèmes de pouvoir modifier les comportements... nul doute que c'est le cas non ?

Et de réaffirmer que... la première valeur de votre BI est de pouvoir renforcer le contrôle de l'entreprise... et que paradoxalement, il n'y a pas de ROI sonnant et trébuchant avec cette fonction... mais elle est tout simplement indispensable ^^

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire