Une erreur est survenue dans ce gadget

dimanche 19 septembre 2010

20 ans après...

Henri Bouquin est Professeur de Sciences de Gestion à l'Université Paris-Dauphine. Il est spécialisé en contrôle de gestion, en comptabilité de gestion et en audit des systèmes de contrôle de gestion et de management de la performance. Il est aussi Il est directeur du Centre de Recherche Européen en Finance et Gestion (CREFIGE). C'est un professeur que j'ai eu il y'a 20 ans (ouch) et qui m'a laissé un souvenir indélébile parce que.... j'ai la plupart du temps rien compris à ses cours. Son livre était pour moi une énigme et un ovni dans toute la littérature consacrée au contrôle de gestion. Et puis doucement mais surement, au fur et à mesure des années, à force de voir des pratiques de contrôle de gestion... son message s'est éclairé et surtout je peux constater la profondeur de ses définitions notamment.


Le ROI de la BI
Je regarde depuis quelque temps toute la "littérature" sur internet sur le sujet ROI x Business Intelligence. C'était déjà difficile de trouver un ROI à l'informatique... mais à la BI !
Dans les trucs amusants, il y'a par exemple ce lien  - une présentation sympathique qui vous rappelle les différents calculs de ROI... et vous montre un exemple de calcul. Je ne sais pas s'il est assuré de la possibilité réalité des chiffres (je pense que si) mais il nous explique froidement qu'après avoir dépensé 1.6 M$ de coûts initiaux + 531K$ par an de coûts récurrents... Il nous faudra trouver 668K$ de revenus complémentaires pour avoir un pauvre ROI de... 5% !!! Je ne sais pas ce que fait la société Base Consulting Group... si c'est du consulting pour dire qu'il ne faut absolument pas lancer de projet BI financièrement, c'est une belle démonstration !


De la définition du contrôle de gestion... à la justification de la valeur de la BI


Pour revenir à mon professeur, je vais citer la définition du contrôle de gestion tiré de son ouvrage : "Le contrôle de gestion est formé des processus et systèmes qui permettent aux dirigeants d'avoir l'assurance que les choix stratégiques et les actions courantes seront, sont et ont été cohérents, notamment grâce au contrôle d’exécution". Le contrôle d’exécution étant : "le contrôle d’exécution est formé des processus et des systèmes conçus pour garantir aux responsables que les actions qui relèvent de leur autorité seront, sont et ont été mises en oeuvre conformément aux finalités confiées tout en dispensant ces responsables de piloter directement ces actions". Ces deux contrôles (de gestion et d’exécution) se complètent avec le contrôle stratégique qui s'assure que l'entreprise... a bien une stratégie !


La première valeur d'un système BI est qu'il va  permettre de renforcer ces deux contrôles essentiels à toute vie de l'entreprise. Un des premiers gains de votre système BI est la cohérence entre vos ressources et actions et la stratégie de l'entreprise. 


Pierre et Vacances... en illustration 
J'ai pris la première société qui me venait... et j'ai trouvé une interview de leur nouveau directeur général ici et notamment ce passage : "Nos clients... doivent être encore davantage au centre de l’entreprise. Nous devons leur offrir un accès encore plus fluide, notamment sur le web, des systèmes de fidélisation performants et une très grande qualité de séjour. La base de la réussite du Groupe est là, dans la satisfaction d’un client qui a passé un séjour dans l’un de nos sites. Enfin, pour rendre encore plus performante l’organisation du Groupe, je vais travailler avec les équipes sur la simplification des process et l’optimisation des expertises."


Et d'imaginer le système BI associé sur le client et les prospects clients qui viennent sur leur site :


- l'analyse du client...
- l'analyse du trafic web...
- le croisement des deux
- l'utilisation des systèmes de fidélisation 
- les sondages de satisfaction


Si le système est capable de répondre à la question de la fluidité et le niveau de fidélisation du client... je suis persuadé que le ROI calculé de façon mécanique ne sera plus un critère.... non ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire