Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 22 septembre 2010

Rock Star...

"Attendees typically rate me as one of the top 5% of conference presenters"


Je vous ai trouvé une rock star de la présentation powerpoint !
Timo Elliot... qui a été le 8ème employé de Business Objects confère sa bio ^^
Euh moi Timo, j'avais touché le 14123 chez SAP France... on fait ce qu'on peut... jamais compris ce truc du prem's dans l'ordre d'arrivée de la société !!

Et bien évidemment le garçon est spécialiste de la BI - cela ne pouvait pas en être autrement - Il n'y a que la BI pour fabriquer des vedettes ;-)

Pour avoir une idée de ses productions dignes d'Hollywood, je vous recommande ce lien  ainsi que cette page (un peu plus bas)... Attention les yeux, il y'a du travail et même sans la bande son, on comprend assez bien ses idées et son style !

Je vous recommande ses 4 idées clés dans ses dernières présentations : Simple, Seamless, Social... et Strategic !

Mon top 3 de ses slides :

1 - La tortue à la dynamite
Les 4 sujets évoqués (base de données en colonne, l'évolution du matériel, le traitement en mémoire et la réduction du coût de la mémoire) vont clairement changer la face des outils BI... et je pense même que les possibilités qui s'ouvrent à nous sont supérieures à notre imagination actuelle. Il faut aussi dans les futurs projets BI être à la hauteur de ces possibilités.




2. Intelligence = Information + People 

C'est tellement vrai !

Ce que l'on a raté dans les projets BI de par leur orientation technique, c'est comment la BI pouvait rapprocher des gens... les faire collaborer et travailler ensemble. Sans cela, vous aurez soit de la donnée, soit des personnes mais effectivement pas d'intelligence.




3. L'iceberg 
Si vous me demandez que faire dans votre v2 de votre BI... c'est de passer beaucoup beaucoup beaucoup plus de temps sur la face cachée de l'iceberg !

Un par un - lentement mais surement - il faut traiter ces thèmes avant... pas après que vous ayez mis à disposition des données aux utilisateurs. C'est trop tard... et vous aurez droit aux 10 plaies du dataware (cf mon précédent article).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire