Une erreur est survenue dans ce gadget

mardi 4 janvier 2011

Comment convaincre votre PDG d'investir dans un système BI ?


Rappel des épisodes précédents (ici le dernier épisode)


1 - La BI comme "bras armé" du contrôle de l'entreprise
Contrôler vos ventes, l'efficacité d'une campagne marketing, le niveau de performance de vos boutiques, etc...
2 - La BI comme outil d'influence de vos actions au quotidien 
Passer la bonne commande au bon prix parce que vous avez en temps réel le prix négocié des 5 dernières commandes passées par l'ensemble des filiales du groupe - Regrouper une intervention de dépannage parce que vous voyez que la panne est commune à 4 maisons dans un même quartier, etc...
3 - La BI comme outil de générateur de chiffre d'affaires additionnel
Recommandez à vos clients les livres en fonction de ses achats (Amazon), le ciblage et la proposition de produits basés sur les profils d'usage de vos clients, etc...

Je ne pensais pas trouver un 4ème apport d'un système BI... Et c'est quelqu'un qui travaille avec moi qui a trouvé cette "valeur" ou "utilité" : la BI comme outil d'information pour vos clients.


Une évidence... et pourtant
Vous avez à droite un extrait de l'écran de tracking de vos colis chez UPS... cela vient clairement d'un système BI ! Dans les versions "avancées" de ce que propose UPS ou DHL, vous avez la possibilité de faire des reporting, des exports d'information, des tries, etc...
Si c'est une évidence sur la logistique, c'est déjà beaucoup moins le cas sur les autres secteurs d'activités. Chez mon opérateur téléphonique préféré, je trouve bien ma facture mais nul part mon dernier appel au service client et encore moins le statut de ma demande... Si dans une semaine, je n'ai toujours pas ma nouvelle box, il faudra appeler le service client... Au delà des économies d'appel, c'est aussi un facteur important sur la satisfaction client.

Jusqu'à l'entreprise étendue ?
En poussant plus loin, on en vient même à cette notion d'entreprise étendue fortement intégrée avec ses principaux partenaires - L'exemple connu est celui de McDonald où on peut fort bien imaginer un système BI accessible par ses franchisés, fournisseurs et autre partenaires. Cela marche dans les deux sens d'ailleurs, obtenir de l'information de l'extérieur peut aussi enrichir votre dataware en particulier si vous avez un réseau de distribution tiers.

Cela vous fait un panorama complet de la "valeur" de votre système BI - Je crois plus à cet argumentaire qu'un calcul de ROI sonnant et trébuchant... que je n'ai personnellement jamais vu !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire