Une erreur est survenue dans ce gadget

lundi 21 février 2011

Et le sparkline devint... une donnée dans un tableau !

Dans le prolongement de l'article sur les sparklines (ici), un peu de publicité pour une société très innovante qui s'appelle Isthma et qui édite le logiciel Delta metrics.

La bonne idée !
Après avoir chargé des données, il est possible d'ajouter via un traitement de créer un tableau avec une colonne un peu particulière appelée "multivaluée" et qui est représentée par un graphique de type sparkline. Dans l'exemple sur le site, on voit un tableau mais dont chaque cellule par produit est un graphique. C'est un "tableur de graphiques" pour reprendre l'article de Decideo qui leur est consacré.




Même si le graphique est fortement écrasé... on y voit plein de choses :

- le bleu clair à gauche, c'est l'évolution du PNB
- les différents verts, ce sont les consommation d'aliments (alcool, céréales, etc...)

C'est vraiment comme un tableau excel... c'est à dire que vous pouvez trier ascendant ou descendant des... graphiques ! A noter que l'outil est vraiment simple d'utilisation, c'est tout à fait possible de faire la même chose dans Excel mais il vous faudra des tonnes de manipulation pour arriver au même résultat.

Quand on dit que les sparklines sont un "concentré" d'information... c'est encore plus évident dans l'outil d'Isthma - Si vous voulez allez plus loin, vous pouvez télécharger le starter ici.

Encore plus fort !
Le graphique étant une cellule dans un tableau... il devient comme un chiffre ou texte affichable dans un graphique x - y par exemple


Sur un même graphique, vous pourriez par exemple :

- avoir par produit de gauche à droite leur marge bénéficiaire et d'identifier tout de suite les produits qui sont en marge négative (à gauche)
- avoir de haut en bas le niveau total des ventes
- et dans le sparkline qui va représenter le produit, son évolution sur deux ans mois par mois !

Imaginez juste le nombre de données qu'on vient ainsi de simplifier dans une seule représentation graphique.

La clé de la data visualisation, c'est cela : représenter un maximum de données dans un graphique le plus dépouillé possible - On pourrait calculer un "ratio d'efficacité" : quantité "d'encre" graphique / quantité "d'encre" correspondant aux données dans une table. Plus le coefficient est bas, plus le graphique est efficace !




1 commentaire:

darwin a dit…

C'est pas mal du tout les sparklines, je ne connaissais pas ^^ Ca s'adresse surtout aux Directions (générale, marketing, financière, informatique, commerciale...)?

Enregistrer un commentaire